Un peu pour mon cœur et un peu pour mon Dieu

Brita Landoff
1993 - Documentaire - 58 min

NAQFF 2023


Un peu pour mon cœur et un peu pour mon Dieu

Festival nord-africain du film queer

pays :
Algérie, Suède
langue :
arabe algérien, français
sous-titres :
français

Le Festival nord-africain du film queer est présenté par le collectif Dhakira.

 

Comme en Algérie la plupart des femmes ne sont traditionnellement pas autorisées à se mêler aux hommes, les orchestres féminins ont l’habitude d’animer des rassemblements de femmes. Lorsqu’elles jouent, les femmes enlèvent leur voile et dansent, à l’abri du regard des hommes. Les Medahates sont donc des musiciennes qui se produisent pour d’autres femmes. Ce film dresse le portrait d’un de ces orchestres. Seule une femme cinéaste aurait pu pénétrer dans ce milieu fermé et capturer sur pellicule un portrait aussi spontané et coloré.

 

Présenté en collaboration avec le FIFA.

 

Entrée libre. Les premières personnes sur place seront les premières servies. Ouverture des portes 30 minutes avant la projection. Merci de nous faire part de votre intérêt en répondant à l’événement Facebook.

STF - Sous-titres français
STA - Sous-titres anglais

Nos suggestions

Má Sài Gòn

À Saigon, la culture familiale s’accroche envers et contre tout, même lorsque les liens filiaux sont brisés. Dans une mosaïque de portraits intimes, Má Sài Gòn adopte le regard des communautés LGBTQ+ pour explorer une quête profondément humaine d’amour.

En savoir plus

FIKA(S) 2024


Vintersaga

Une captivante mosaïque de moments de vie, glanés auprès du peuple suédois aux prises avec la rigueur de l’hiver. Le film se délecte des incongruités émanant de ces tableaux, chaque scène fonctionnant comme un petit théâtre de la comédie humaine.

En savoir plus

Ève Duranceau, Adam Kinner et sa troupe dans une scène du film La suite canadienne

La suite canadienne

Un jeune danseur amateur décide de recréer le ballet Suite Canadienne de Ludmilla Chiriaeff, diffusé pour la première fois à la télévision québécoise en 1958. Ce documentaire suit un groupe d’artistes qui réfléchissent à l’histoire en la revisitant avec leur corps.

En savoir plus

Cinéma Public,
un cinéma en mouvement