Anhell69

Theo Montoya
2022 - Documentaire - 75 min

Cinéma international


Anhell69

pays :
Colombie, Roumanie, France
langue :
espagnol
sous-titres :
anglais

Anhell69 est le pseudonyme Instagram d’un ami du cinéaste Theo Montoya. Il aurait souhaité lui offrir un rôle de protagoniste dans un projet de film de série B où des fantômes se mêlent aux vivant·e·s dans la ville de Medellín en Colombie. Mais une semaine après son audition, il meurt d’une surdose, donnant au projet avorté une nouvelle signification macabre et un nouveau dessein qui lui rendra hommage ainsi qu’à d’autres disparu·e·s. Vivant au jour le jour, ces jeunes issu·e·s de communautés queers sont incapables de concevoir l’avenir, partageant une vision nihiliste de l’existence, la remettant dangereusement entre les mains du destin. Allongé dans un cercueil au fond d’un corbillard, le cadavre de Montoya narre la mélancolie d’une génération ravagée par le désespoir et la déception. (RIDM)

 

Présenté en collaboration avec les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM).

STF - Sous-titres français
STA - Sous-titres anglais

Nos suggestions

Une image tirée d'une scène du film Le bonheur d'Agnès Varda.

Le bonheur

François, charpentier, marié et père de famille, savoure la joie d’un nouvel amour avec Émilie, opératrice téléphonique. Mais lorsqu’il tente de partager cette heureuse nouvelle avec sa femme, la réaction de celle-ci est loin d’être à la hauteur de ses espérances.

En savoir plus

Rougemania

Avec humour et intelligence, le documentaire Rougemania explore l’influence considérable des Autochtones sur la culture occidentale et tente de déchiffrer le mystère de cette fascination mondiale pour les représentations stéréotypées des premiers peuples.

En savoir plus

Takeshi Kaneshiro court à toute vitesse dans une scène du film Chungking Express.

Chungking Express

Deux histoires symétriques se déroulent dans deux quartiers différents de Hong Kong. Dans l’une et l’autre, les personnages centraux sont des policiers qui ont perdu la femme qu’ils aimaient. Un film sous le signe du mouvement, des croisements et de la solitude.

En savoir plus

Cinéma Public,
un cinéma en mouvement