Julieta Laso dans TERMINAL NORTE de Lucrecia Martel

Terminal Norte

Lucrecia Martel
2021 - Documentaire - 37 min

Julieta Laso dans TERMINAL NORTE de Lucrecia Martel

Rétrospective Lucrecia Martel


Terminal Norte

Lucrecia Martel

pays :
Argentine
langue :
espagnol
sous-titres :
anglais

Pendant le confinement de 2020, Lucrecia Martel retourne chez elle à Salta, la région la plus conservatrice d’Argentine. Elle y suit Julieta Laso qui, telle une muse, lui fait rencontrer un groupe de femmes artistes et d’individus provocateurs qui échangent regards et opinions autour d’un feu.

 

Quatre ans après le magnifique Zama, Terminal norte marque le retour à l’écran du plus grand génie du cinéma argentin. Une fois de plus, on a le sentiment d’être à la périphérie du monde, d’une manière qui est à la fois réelle, symbolique et politique. Travaillant désormais dans un format documentaire, Martel s’immerge et se perd dans la voix rauque et séduisante de Julieta Laso.

 

Et puis, dans une progression qui nous est désormais familière, le « je » de la protagoniste s’ouvre pour rencontrer une pléthore de voix et de corps que la caméra ne se lasse pas de suivre. Le résultat est un hommage saisissant à une communauté qui, aussi temporaire soit-elle, sert de magnifique antidote à la pandémie. (Berlinale – traduction libre)

 

Programme double avec Años Luz.

 

Présenté en partenariat avec l’Université Concordia et le consulat argentin.

 

RÉTROSPECTIVE LUCRECIA MARTEL

En savoir plus

 


Nos suggestions

Os Olhos Do Meu Amor

Casa d'Italia


Os Olhos do meu Amor

Patience, habileté et éphémérité font écho à la précarité de la vie rurale alors que tous les quatre ans se retrouve un généreux jardin de fleurs de papier dans l’aride paysage de l’intérieur de l’Alentejo, au Portugal.

En savoir plus

Casa d'Italia


Mon père et sa mélancolie

Né en 1937 à Lijiang, une petite ville située dans la Chine rurale à la frontière tibétaine, Chong Ren He est descendant des Naxi, une des cinquante-six minorités chinoises qui compte une population de 300 000 personnes.

En savoir plus

Casa d'Italia Vues de quartier


Je me souviens d’un temps où personne ne joggait dans ce quartier

Ce film sans dialogue présente le quartier le plus densément peuplé de Montréal, Parc-Extension et, surtout, ceux et celles qui y vivent.

En savoir plus

Cinéma Public,
un cinéma en mouvement