Une image du film Bad Luck Banging or Loony Porn de Radu Jude

Bad Luck Banging or Loony Porn

Radu Jude
2021 - Comédie - 106 min

Cinéma international


Bad Luck Banging or Loony Porn

pays :
Roumanie, Luxembourg, République tchèque, Croatie
langue :
roumain
sous-titres :
français

Impossible de sortir indemne du dernier chef-d’oeuvre du cinéaste roumain Radu Jude, Ours d’or de la Berlinale 2021. Véritable doigt d’honneur face à l’hypocrisie, aux doubles standards et au patriotisme abusif, Bad Luck Banging or Loony Porn relate, à travers une virulente et hilarante satire, les mésaventures d’Emi, une enseignante au secondaire voyant sa carrière, sa réputation et son image mises au pilori à la suite de la diffusion en ligne d’une vidéo intime d’elle et de son mari. Avec son audacieuse forme en triptyque, déambulation dans Bucarest, abécédaire vitriolique et réunion de parents d’élèves hystériques, l’oeuvre de Jude, tournée en pleine pandémie, conduit son propre procès : celui de l’histoire du pays et de ses moeurs, celui de l’espèce humaine et des éternels rapports de pouvoir. (nouveaucinema.ca)


Nos suggestions

Bleu soir


Cléo de 5 à 7

Une jeune chanteuse, Cléo, attend le résultat d’un examen médical et est obsédée par l’idée de la mort. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au Café de Dôme, de la coquetterie à l’angoisse, de chez elle au Parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières.

En savoir plus

Mark Frechette et Daria Halprin dans Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni

Bleu soir Les insomniaques


Zabriskie Point

Témoin d’une fusillade au cours de laquelle un étudiant noir est abattu par un policier, Mark s’apprête à riposter quand soudain le policier est abattu. Craignant d’être poursuivi pour un crime qu’il n’a pas commis, il s’enfuit dans le désert à bord d’un avion volé…

En savoir plus

Journal de Tûoa de Maureen Fazendeiro, Miguel Gomes

Bleu soir


Journal de Tûoa

« Les autres instruments se turent et il ne resta que le piano. Puis l’orchestre couvrit le piano et l’engloutit. Pendant ce numéro, les lampes et les réflecteurs, qui éclairaient les arbres, changèrent magiquement de couleur, nous fûmes tour à tour verts, rouges, jaunes. »

En savoir plus

Cinéma Public,
un cinéma en mouvement