Zigeunerweisen

Seijun Suzuki
1980 - Film de genre - 144 min

Cinéma international


Zigeunerweisen

pays :
Japon
langue :
japonais
sous-titres :
anglais

Librement adapté des récits d’Uchida Hyakken, Zigeunerweisen, dans sa forme la plus simple, est un triangle amoureux qui s’étend sur une décennie entre deux hommes, anciens confrères d’université, et une femme, une geisha. Doppelgängers, maladies et énigmes ne sont pas seulement des complications, mais le carburant même des performances, qui positionnent chaque personnage comme un fantôme de désir pour l’autre. Le film se décline comme une pièce de théâtre faite de mémoire, de rêve et de narration, hantée par la guerre et son bouleversant changement d’époque.

 

Avec Zigeunerweisen, Suzuki s’écarte radicalement de ses histoires plus familières de flics, de gangsters et de jeunes frondeurs pour livrer une énigme à la fois psychologique et surréaliste, figeant sur pellicule le pandémonium d’une époque révolue de décadence et d’excès. Un chef d’oeuvre.

STF - Sous-titres français
STA - Sous-titres anglais

Nos suggestions

Zoé Héron et Jeanne Disson dans une scène du film Tomboy de Céline Sciamma.

Tomboy

Laure, dix ans, déménage en banlieue et décide de se faire passer pour un garçon nommé Mikael auprès des jeunes du quartier. Mikael attire l’attention de Lisa, qui devient amoureuse. Une exploration astucieuse de la fluidité de l’expression de genre.

En savoir plus

Hana (Ryô Nishikawa) se promène en forêt dans une scène du film Le mal n'existe pas

Le mal n’existe pas

Takumi et sa fille Hana mènent une vie modeste dans un village près de Tokyo. Le projet de construction d’un « camping glamour » dans le parc naturel voisin va mettre en danger l’équilibre écologique du site et affecter profondément la vie des villageois…

En savoir plus

Takeshi Kaneshiro court à toute vitesse dans une scène du film Chungking Express.

Chungking Express

Deux histoires symétriques se déroulent dans deux quartiers différents de Hong Kong. Dans l’une et l’autre, les personnages centraux sont des policiers qui ont perdu la femme qu’ils aimaient. Un film sous le signe du mouvement, des croisements et de la solitude.

En savoir plus

Cinéma Public,
un cinéma en mouvement